Historique

Le pouillé * du diocèse de Grenoble dressé en 1110, ne mentionne pas St Jean de Moirans.
La paroisse était le siège d'un établissement de l'Ordre de St Jean de Jérusalem
qui avait probablement remplacé un établissement des Templiers détruit.

Le 14 juillet 1313
« dans les champs au-dessus de la Maison de l'hôpital de St Jean, supra Moyrencum »
des conventions furent passées entre Edouard de Savoie et le Dauphin Jean,
afin d'observer une trêve d'un an et trois mois,
et d'obtenir une libération réciproque des prisonniers faits durant les guerres
entre les Dauphinois et les Savoyards.

C'est le 5 janvier 1355, par le Traité de Paris et par mandement **
que Voiron et St Jean de Voyron furent rattachées au Dauphiné
et donc à la France, à qui Humbert II avait cédé son domaine en 1349.

Avant 1789, St Jean de Moirans n'existait que comme paroisse
dépendant des Châtelleries de Moirans, Voiron et la Buisse.

* Pouillé : état des bénéfices ecclésiastiques d'une province.
** Mandement : écrit adressé par un évêque à ses diocésains
et par lequel il leur donne ses instructions.

Source livre « St Jean de Moirans autrefois »
archives Paroissiales et Historiques de Monsieur l'Abbé Jean Chapel.

Haut de page | Contact | pdf-barrages | Mentions légales | Plan du site